Recherchez votre prochaine formation
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Modules optionnels IDE 3ème année

En ce qui concerne le stress, un groupe a voulu aborder sa gestion au travers du rire et de l’humour. L’autre groupe a réfléchi sur les différentes méthodes qui permettent d’agir sans communiquer son stress. Quant à la médecine de catastrophe, elle est sortie des sentiers battus pour emmener les étudiants sur les différents sites à risque.

Les 2 premiers groupes ont travaillé en commun sur les différents aspects du stress et ses conséquences sur la santé et dans les relations interpersonnelles. Puis ils se sont répartis selon la thématique choisie.

Pour le stress et le rire, les étudiants ont abordé les bienfaits du rire d’un point de vue théorique et ont amené leur réflexion sur les limites de l’utilisation du rire dans les soins. Fort de ces aspects théoriques, ils ont bénéficié de l’intervention d’une psychomotricienne arthérapeute qui a une pratique de clown à l’hôpital. Le Yoga du rire leur a permis d’appréhender la technique du « lâcher prise » face à des situations difficiles.

« Mieux gérer son stress c’est mieux se connaître », en partant de ce postulat, le second groupe s’est initié à diverses techniques de relaxation telles que :

  • les massages et plus particulièrement ceux qui peuvent se faire sans installation particulière,
  • le Taï Chi qui ouvre les portes de l’apprentissage de la maîtrise de soi
  • le contrôle de la respiration pour apprendre à gérer ses émotions parfois envahissantes.

Une seconde approche a été menée en utilisant les jeux de rôle pour permettre de décrypter les éléments source de stress dans les interactions lors des relations soignant/soigné et entre soignants.

P1100529

P1100558

Les 2 groupes ont échangé sur leurs acquis lors d’une journée de partage.

Après l’apport d’une base théorique sur :

  • les différents risques (naturels, industriels, nucléaires, terroristes et le transport de matière dangereuse),
  • l’organisation des secours en France et à l’international,
  • les droits et devoirs du citoyen face à une catastrophe,

les étudiants ont assisté à des manœuvres de désincarcération avec les pompiers d’Elbeuf. Ils ont visité le SAMU avec sa salle de régulation et le matériel utilisé, le centre électronucléaire de Penly et le site de la Grande Paroisse. Les étudiants ont vu sur le terrain la concrétisation des plans d’organisation de secours. Ce groupe a travaillé sur l’étude de 6 situations catastrophiques pour mettre en lien les risques, les causes, les conséquences et l’évaluation qui permet de tirer des leçons.

100_2292

100_2298

Ces 15 jours ont permis aux étudiants en soins infirmiers de 3ième année de se projeter dans une dynamique de professionnalisation afin d’être demain des professionnels compétents.

Haut de page