Recherchez votre prochaine formation
  • imprimer
  • Envoyer un mail

L'errance dans la formation initiale infirmière

Le processus d’apprentissage de la formation infirmière repose sur trois paliers : comprendre, faire et transposer. Ces trois paliers ont conduit à proposer trois types d’unités d’enseignement.

Des unités d’enseignements portant sur les différents domaines de savoirs, permettant aux étudiants d’acquérir les connaissances et les savoirs faire nécessaires pour comprendre les situations professionnelles, des unités d’intégration  portant sur l’étude de situations, la « mise en situation », l’analyse de situations vécues en stage, la transposition à de nouvelles situations et enfin des unités de méthodologie et d’anglais mais qui ne sont pas directement liés à des situations professionnelles et que nous n’aborderons pas dans ce projet.

L’unité d’intégration doit permettre à l’étudiant de mobiliser les savoirs et savoirs faire en situation, ce qui implique de le placer dans une démarche active : confronté à une situation ou une étude de cas, il doit rechercher des informations, expérimenter, rechercher des solutions. Les modalités de mise en œuvre des apprentissages peuvent être combinées ; mise en situation simulées et débriefing, production écrite et ou orale avec recherche et analyse d’information/analyse des situations vécues, analyse des situations vécues en stage.

C’est dans ce cadre là qu’un projet de collaboration entre une structure (L’Escale) qui mène une action sociale de proximité (CCAS1) et les étudiants infirmier Croix Rouge a pu se construire.

S’appuyant sur l’unité d’intégration 5.4 du semestre 4 qui aborde les démarches d’éducation et de préventions, les étudiants sont allés à la rencontre des usagers de cette structure. Le directeur de l'établissement, Monsieur BERTRAN les a accompagné tout au long de ces rencontres. Ils ont construit un projet d’accompagnement et d’information sur le thème de l’errance et l’addiction.

Dans un premier temps ce projet fut présenté à l’ensemble de la promotion car il faisait l’objet d’une validation mais outre cette validation, les étudiants vont pouvoir intervenir pendant le colloque national  « jeunes en errance » organisé par la CEMEA2 et la ville de Rouen du 22 au 24 novembre 2012 à La halle aux Toiles.

Des ateliers permettront un échange sur le traitement de l’errance dans la formation initiale. Y participeront des psychologues, des travailleurs sociaux, des psychiatres, des infirmiers. L’étudiant pourra mener des réflexions sur la santé et la prise en charge des personnes.

Il était important de pouvoir donner la parole aux étudiants, de leur permettre de mobiliser et de transmettre leur savoir faire et connaissances 3. Important aussi de les impliquer dans une démarche de promotion de la santé4.   Les unités d’intégration permettent cet exercice en mettant l’étudiant dans le contexte de la pratique professionnelle tout en bénéficiant d’un encadrement par les formateurs et les professionnels du « terrain ».

1 CCAS Centre Communal d'Action Sociale

2 CEMEA Centres d'Entraînement aux Méthodes d'Education Active

3 Compétences 10 du référentiel

4 Compétence 5 du référentiel

Danielle Reynier/ cadre formatrice / IRFSS Croix rouge /Bois Guillaume 76

Haut de page